Keny Arkana - Le fardeau

by: Keny Arkana     Published on: 28 September 2012

Views: 788,136

3,529    107   

Fast Download

Description :

"Tout tourne autour du soleil" nouvel album, sortie le 3 décembre 2012, en pré-commande ici : http://smarturl.it/keny-touttourneKeny Arkana - Le fardeau, extrait de « Entre ciment et belle étoile » disponible ici: http://bit.ly/EntreCimentetBelleEtoileAbonnement à la chaîne officielle de Keny Arkana: http://bit.ly/KenyArkanaYoutubeFB : http://on.fb.me/McgUYvTwitter : https://twitter.com/kenyarkanaSite Officiel : http://www.keny-arkana.com/**EN TOURNEE**17/11-ST MARTIN DES CHAMPS ESPACE DU ROUDOUR21/11-DIJON LA VAPEUR FESTIVAL GENERIQ23/11-TOULOUSE FESTIVAL ORIGINES CONTROLEES28/11-BESANCON LA RODIA FESTIVAL GENERIQ01/12-NANCY L'AUTRE CANAL02/12-MULHOUSE LE NOUMATROUFF FESTIVAL GENERIQ06/12-MARSEILLE LE MOULIN12/12-PARIS L'ALHAMBRA***D'AUTRES DATES A VENIR***Lyrics :Encore un putain d'matin où j'me lève en manqueEncore une putain d'journée, une putain d'bataille qui commenceEt merde, je m'suis encore endormie dehorsJ'me rappelle pas d'la veille, juste quelques flashs de l'horreurJ'tremble, j'ai froid, putain il m'faut ma dose Et j'ai rien sur moi... Faut que j'rentre à l'hôtel prendre le matos J'ai des crampes et du mal à marcherLes gens me regardent bizarre et n'osent même pas m'toucherMais j'les emmerde moiJ'les déteste autant qu'Il me haitOuais j'les emmerde moiComme ce putain de monde, cette putain d'vie dont j'ai perdu le goûtOù y'a que ma came au fond qui vaut le coupAffalée sur le lit, directe est la montéeLe produit circule en moi et j'rentre dans mon universLoin de ce monde si dur ou l'évasion oblige la réalité trop oppressanteAlors j'ai choisi, j'me tue a p'tit feu, t'façons j'dois rien a personne non ?Et c'est c'que j'ai trouvé de mieuxJ'l'avoue, enfant je croyais à un bel avenirJ'étais peut être trop rêveuse car ma vie m'a fait devenir Cette junkie que les gens craignentDont le mal-être entraîne vers le fond, et chaque jour c'est la même rengaineOuais j'ai renoncé a me battre, ma vie si obscure Entre rue, H.P et post-cureSUBUTEX, ROHYPNOL, CODEINE, TRANXENE, SKENAN mais l'summum c'est mon Héroïne... aaaahhhJ'ai l'impression de toucher la mort, mais elle veut pas me laisser rentrer, elle m'laisse toujours dehorsJ'aimerais m'envoler et quitter mon fardeauJe touche la mort mais elle refuse d'ouvrir son rideau(x 2)Non rien ne me retient a la vie, à part tous mes rêves brisésEt puis j'déteste les gens a force d'être mépriséeD'être jugée même parfois battueL'être Humain m'a tant déçu, que même en Dieu j'y crois plusJ'm'auto-détruis et ça regarde que moi, même si c'est goreEt même dans la rue j'ai l'impression d'être juste un décorCercle vicieux, seule au milieu de ces tourmentsJ'en ai marre de penser, j'en ai marre tout le tempsToujours les mêmes souvenirs qui me hantent et Violents, pire que si dans le coeur une lame me rentraitTu sais, c'est eux qui m'ont droguée en premier dans les centresDe mon adolescence mouvementée :Neuroleptiques en abondance, Si jeune enfermée, tu sais, c'était soit vengeance Soit auto-destruction ; j'ai pris le deuxième ticket Aucun n'était gagnant, trop tard, l' serpent m'a piquéJ'me sens m'envoler et quitter mon fardeauJe touche la mort et enfin elle m'ouvre son rideau(x 2)